Archives pour la catégorie Actualité

Rencontre avec Sylvie Wojcik : Les Narcisses blancs

Sylvie Wojcik

Nous vous invitons à rencontrer Sylvie Wojcik, à l’occasion de la parution de son livre Les Narcisses blancs aux éditions Arléa. La rencontre aura lieu à la librairie.

Mardi 28 septembre à 18h30

Vous pouvez vous inscrire par e-mail, par téléphone ou de vive voix en passant à la librairie.

L’événement aura lieu dans le respect des normes sanitaires actuelles, pass sanitaire requis.

Livre Les Narcisses blancs édition ArléaLes Narcisses blancs, éditions Arléa

Jeanne et Gaëlle se rencontrent par hasard, un soir d’orage et de tempête, dans un gîte d’étape sur les sentiers de Compostelle. Spontanément, elles prennent la route ensemble. Très vite, elles quitteront ce chemin de randonnée bien tracé pour un autre chemin, au cœur de l’Aubrac, de ses pâturages et de ses champs de narcisses. Ce chemin dans un milieu à la fois dur et enchanteur les ramènera chacune à son histoire, son passé, sa raison de vivre. Elles ne sont pas là pour les mêmes raisons, mais au bout de leur quête, c’est pourtant le même besoin de lumière et de paix qui les fait avancer. Tout semble les opposer, une différence d’âge, d’éducation, de milieu social, mais, de ces différences, naîtront une grande proximité, une force qui les nourrira l’une et l’autre.

Roman sur le dépassement de soi, sur la puissance des rencontres et sur le grandiose d’une nature sublimée, Les Narcisses blancs nous embarque avec grâce au cœur de cette région magnifique et sauvage qu’est l’Aubrac.

Sylvie Wojcik est née en Bourgogne en 1968. Après des études de langues, allemand et anglais, à l’université de Lyon, puis à Paris, elle vit aujourd’hui à Strasbourg, où elle est traductrice dans les domaines scientifiques et juridiques. Elle écrit depuis plusieurs années des journaux, textes courts, contes et nouvelles, et a publié en 2020 un premier roman Le Chemin de Santa Lucia (éditions Vibration).

Rencontre avec Sylvain Prudhomme

Rencontre avec Sylvain Pruhomme le 8 septembre à 18h30 au foyer Saint-Maurice 1 rue de Reims à Strasbourg

Nous avons été bouleversées par Légende, nous avons alors cherché plus loin, vibré avec Les grands, écouté Là, avait dit Bahi. Puis ce fût Par les routes couronné par le Fémina 2019. En 2021 la lumière douce de ses Orages a embelli notre hiver et nous a redonné goût aux nouvelles. Venez rencontrer Sylvain Prudhomme pour découvrir son univers poétique et singulier !

Mercredi 8 septembre à 18h30
au Foyer Saint-Maurice
1 rue de Reims à Strasbourg

Cette rencontre s’inscrit dans le cadre des Bibliothèques Idéales.

Un vent de changement souffle sur Chapitre 8

Chères Amies, chers Amis de la librairie,

Cela fait maintenant plusieurs semaines que certain(e)s d’entre vous s’étonnent de ne plus me croiser aussi souvent à la librairie et s’en inquiètent.

Qu’ils(elles) en soient rassuré(e)s : je vais très bien mais je dois vous faire un aveu : l’heure de la retraite a sonné pour moi (après 42 années de travail) et je tends à me faire plus rare, laissant à mes charmantes collègues Kellen et Marie le soin de vous chouchouter, de vous dorloter et d’être aux commandes à ma place le plus souvent possible.

Bien sûr vous aurez deviné qu’elles vont, d’ici quelques semaines, me succéder dans cette fantastique entreprise.

Je veux tout d’abord que vous sachiez que j’ai passé treize années formidables à vos côtés (sûrement les plus passionnantes de mon parcours professionnel), treize années riches en découvertes et en échanges, treize années pendant lesquelles vous n’avez cessé de nous prouver votre attachement malgré les épreuves et les tourments de la vie.

Alors je tiens d’ores et déjà à vous en remercier et à vous témoigner toute ma reconnaissance et mon attachement.

La librairie va entamer une nouvelle vie grâce à mes courageuses collègues qui vont lui insuffler leur jeunesse et leur énergie pour encore mieux vous accueillir et vous proposer une offre enrichie (Chut, je n’en dis pas plus !).

Et pour que la lecture soit toujours un plaisir et la librairie ce lieu d’échanges et cette bulle de bien être dans un monde parfois cruel, je vous remercie de leur accorder toute votre confiance.

D’ici quelques semaines, je vous rejoindrai de l’autre côté du comptoir et pour fêter cette passation, nous organiserons un événement au mois de septembre.

En attendant ces réjouissances je vous souhaite un bel été et de belles découvertes de lecture que ne manqueront pas de vous faire partager Kellen et Marie.

Michèle Béal

Sélections de jeux et de loisirs créatifs

Mode d’emploi

En cette période de confinement, la librairie reste ouverte mais les jeux de société et les loisirs créatifs sont à commander en « clic & collect » .

Vous pouvez donc réserver un jeu à l’aide de notre formulaire, par e-mail ou par téléphone, et venir le récupérer à la librairie.

Voici une sélection de jeux et de bricolage que nous avons en stock pour vous donner des idées.

Pour les tout-petits

À partir de 3 ans

À partir de 4 ans

À partir de 5 ans

À partir de 6/7 ans

Pour les plus grands

Loisirs créatifs

Bijoux à fabriquer

 

 

Soirée coups de cœur des libraires

Cette année, les libraires indépendants de Strasbourg ont déclaré leur amour (des livres) à distance. Dans le cadre du festival Ces Pages d’Amour, ils ont raconté leur coups de cœur sur Zoom. Vous pouvez retrouver leur présentation en vidéo :

  • Les Bateliers (« Ady soleil noir » – Gisèle Pineau)
  • Ça va buller (« Malgré tout » – Jordi Lafebvre)
  • Chapitre 8 (« Le dit du mistral » – Olivier Mak-Bouchard)
  • Ehrengart (« Les amants parallèles » – Adeline Délie-Platteaux)
  • Gutenberg (« Pas de bougie bougie, suivi de Schakesqueer : la querelle » – Sarah Gourreau / Louise Dejour-Chobodicka / Sarah Gourreau)
  • L’Oiseau rare (« Betty » – Tiffany McDaniel)
  • La Parenthèse (« Ce matin-là » – Gaëlle Josse)

Le festival Ces pages d’Amour est organisé par l’association Book1, en partenariat avec l’Association des Libraires indépendants du Rhin (ALIR).

Des idées BDs, romans, & littérature jeunesse !

Bandes dessinées

IN WAVES, AJ Dungo, CASTERMAN, 23€

Par son dessin sobre et minimaliste, l’auteur nous conte une histoire d’amour hors norme dont le surf sera le support et le révélateur. En refermant ce livre vous serez au fait de l’histoire de cette fabuleuse discipline hawaïenne qui flirte avec les vagues et l’émotion vous étreindra le cœur. Sublime !

BERGÈRES GUERRIÈRES, 3 tomes, Jonathan Garnier et Amélie Fléchais, GLENAT, 14,95€

Dans un village pastoral où les hommes, partis à la guerre dix ans plus tôt, ne sont jamais revenus, les femmes ont dû s’organiser pour défendre leurs familles. Elles ont créé l’ordre des Bergères guerrières. Pour y entrer les filles doivent suivre un apprentissage pour exceller dans le maniement des arcs, épées et autres massues. Molly et ses amies, du haut de leurs 10 ans vont devoir mener à bien des missions dangereuses chapeautées par leurs aînées. Le scénario est remarquable et servi par une illustration vigoureuse et évocatrice : une réussite ! pour enfants de 8 à 108 ans.

Romans

LA SOMME DE NOS FOLIES, Shih-Li Kow, ZULMA, 9.95 €

Un village coincé entre deux rivières et trois lacs, quelque part en Malaisie, connaît de nombreuses inondations. C’est là que Beevi, matrone au caractère bien trempé, décide de transformer sa maison, la plus élevée et imposante du village, en « Bed and breakfast » pour touristes égarés. Pour l’aider dans cette tâche, elle décide d’adopter Mary-Anne, jeune orpheline débarquée de Kuala Lumpur. Découvrez la vie de ce village pas comme les autres, de ces personnages hauts en couleur aux histoires tragiques ou drôles, tendres ou incisives mais profondément humaines. Dépaysement garanti !

BETTY, Tiffany Mc Daniel, GALLMEISTER , 26.40 €

Betty, enfant solitaire et rêveuse, Cherokee par son père , est la quatrième d’une fratrie de huit. La famille s’installe dans l’Ohio d’où sont originaires les parents. Malgré les différents malheurs qui s’abattent sur la famille, et le harcèlement que subit Betty dont la peau sombre attire la haine, son père, homme solaire et sage, sait toujours la consoler par ses histoires pleines de poésie et de beauté. Témoin de choses indicibles, Betty, personnage inoubliable, devra lutter pour rester fidèle à ses racines et grandir malgré tout. Ce roman est servi par la plume délicate et évocatrice de Tiffany McDaniel. Vous ne le lâcherez plus !

LE BRUIT DE LA LIBERTÉ, Frédérique Germanaud, LA CLEF A MOLLETTE 15 €

Surprise de cette rentrée littéraire ! Nous avons adopté ce roman, subtilement drôle, à l’écriture ciselée, dont la narratrice se lance avec persévérance dans un voyage picaresque autant qu’introspectif, sur les lieux réels et imaginaires de la vie et de l’œuvre de l’écrivain Pascal Quignard, son idole littéraire. Pour mieux s’en libérer ?

ANNE DE GREEN GABLES, Lucy Maud Montgomery, MONSIEUR TOUSSAINT LOUVERTURE, 16,50 €

Quand une orpheline conquiert le cœur de son entourage par sa spontanéité et sa gentillesse et devient une jeune fille accomplie et sage et la fille aimée de ses « parents » adoptifs. Ce roman publié voilà un siècle et vendu à 60 millions d’exemplaires sous le titre Anne et la maison aux pignons verts vient d’être retraduit et publié dans une magnifique version reliée : quelques grammes de beauté dans un monde de brutes.

LE BANQUET ANNUEL DE LA CONFRÉRIE DES FOSSOYEURS, Mathias Enard, ACTES SUD, 22,50 €

Parisien dans l’âme, apprenti anthropologue, David Mazon, pour les besoins d’une étude consacrée à « la vie à la campagne au XXIème siècle », se retrouve en résidence dans un village perdu des Deux Sèvres, à l’orée du marais poitevin. Pourvu d’une mob, il découvre la vie locale et les soirées au Café-Epicerie-Pêche avec les habitants du cru. Parmi eux, Martial le maire et fossoyeur. Dans ce roman tantôt paillard, tantôt truculent, Mathias Enard nous parle joyeusement de la mort et de ses facéties tout en rendant hommage à ces lieux, aux histoires qui les hantent et à leurs habitants. Vous en ressortirez la panse pleine et les esgourdes comblées !

LE TIGRE, John Vaillant, LIBRETTO, 15 €

Roman d’aventure autant qu’enquête zoologique, sociologique et anthropologique, John Vaillant nous fait découvrir le tigre de l’Amour, aux confins oubliés de la Russie. Vous ne ressortirez pas indemne de cette rencontre avec ce félin emblématique dont il ne vous sera plus possible d’oublier le regard.

LE DIT DU MISTRAL, Olivier Mak -Bouchard, Le Tripode, 19 €

Du vent, beaucoup de vent… des fouilles archéologiques, des histoires très anciennes, des dieux, un chat, un loup, la Provence, une montagne tutélaire. Tout ça, et plus encore dans ce magnifique roman, coup de cœur de la librairie.

TEREBENTHINE, Carole Fives, Gallimard, 16,50 €

Beaux arts de Lille, année 2000. Un groupe de trois jeunes étudiants résiste encore et toujours aux discours de leurs professeurs  pour lesquels la peinture est morte. L’heure serait désormais exclusivement aux installations et aux performances ! Mais, quasi clandestinement, dans les caves de l’école, les trois amis poursuivent leur rêve. Un beau roman, en partie autobiographique, qui nous donne à réfléchir au rôle de l’art et de la création.

LES SECRETS DE MA MÈRE, Jessie Burton, Gallimard, 23€

Ce roman nous raconte deux histoires en parallèle : celle d’Élise Morceau, qui, dans les années 80, tombe sous le charme d’une romancière à succès, Constance Holden, et la suit à Hollywood pour le tournage d’un film adapté d’un de ses romans. L’autre se passe de nos jours, nous suivons Rose Simmons, trentenaire un peu perdue, qui n’a jamais connu sa mère. Une révélation de son père va la conduire jusqu’à la fameuse Constance Holden. Beaux portraits de femmes, ambiances subtiles, un très beau roman !

IMPOSSIBLE, Erri de Luca, Gallimard, 16,50 €

Dans ce roman Erri de Luca transcrit l’échange entre un jeune juge et un vieil homme engagé autrefois dans la lutte révolutionnaire armée. Il est maintenant accusé d’avoir assassiné, sur un chemin de montagne, un homme qui l’a trahi bien des années auparavant. Pourquoi ces deux là étaient-ils au même endroit improbable au même moment ? Que s’est-il passé exactement ? L’échange se transforme en dialogue et en réflexion sur l’engagement, la justice, l’amitié. Implacable.

OR, Audur Ava Olafsdottir, Zulma, 9,95 €

Un homme qui veut en finir avec la vie part avec sa trousse à outils (détail primordial!) pour un aller simple dans un pays extrêmement dangereux, saccagé par la guerre, où tout est à reconstruire. Il s’installe dans un hôtel et … Drôle, réconfortant, profond aussi, un bon p’tit roman qu’on ne lâche pas !

LE COÛT DE LA VIE et CE QUE JE NE VEUX PAS SAVOIR, Deborah Levy, Éditions du Sous-Sol, 16,50 € chacun.

Un divorce douloureux, une grande maison troquée contre un appartement en haut d’une colline dans le nord de Londres, deux filles à élever et des factures qui s’accumulent… Deborah Levy a cinquante ans quand elle décide de tout reconstruire, avec pour tout bagage, un vélo électrique et une plume d’écrivain. Cela donne Le coût de la vie, qui n’est pas un énième roman sur le sujet  mais un petit bijou !

Dans Ce que je ne veux pas savoir, Deborah Levy revient sur sa vie. Elle fuit à Majorque pour réfléchir et se retrouver, et pense à l’Afrique du Sud, ce pays qu’elle a quitté très jeune, à son enfance, à l’apartheid, à son père – militant de l’ANC emprisonné –, aux oiseaux en cage, et à l’Angleterre, son pays d’adoption. Deux livres brillants, plein d’humour, éblouissants d’intelligence et de clarté !

Pour la jeunesse

De beaux albums


   

Des romans à foison !

La critique d’un de nos dévoreurs de livres, Martin :
LES RENARDS DU DESERT, Pierdomenico Baccalario, Editions Thierry Magnier, 16.90 euros, roman ados.
Une chasse au trésor. Ecrit comme un roman d’aventure, ce texte met en scène les nazis, Saint Exupéry et les habitants d’un village corse dans une période plus récente. Une histoire qui se lit d’un trait et qui plonge le lecteur ou la lectrice dans l’écriture du Petit Prince en rappelant que même le plus petit village peur receler de grands secrets.

LE CLUB DE L’OURS POLAIRE, Alex Bell, 3 tomes (les deux premiers existent en poche, 7,80 et 8 €, le troisième est en grand format uniquement, à 16,90 €). A partir de 10 ans.

Stella Flocus Pearl a toujours voulu accompagner son père sur les terres inconnues de ses voyages. Son rêve se réalise le jour de ses douze ans. Embarquez pour l’aventure, dans un monde fantastique !

L’ANGUILLE, Valentine Goby, Thierry Magnier, 11,50 €

Très beau roman jeunesse, pour les 10-13 ans. L’amitié improbable mais lumineuse et sans faille entre un gros garçon très doué pour la couture et une jeune fille née sans bras. Comment on trouve sa place grâce au regard de l’autre.

SALLY JONES, Jakob Wegelius, Gallimard Jeunesse, tome 1 (9, 20 €) tome 2 (16,90 €)

Vous avez aimé Jefferson, vous adorerez Sally Jones !

Mécanicienne hors-pair, la jeune gorille Sally Jones sillonne les mers en compagnie du capitaine Henri Koskela, surnommé « le Chef ». Du jour où le Chef, injustement accusé de meurtre, est emprisonné, Sally n’a qu’une idée : prouver l’innocence de son ami. Des rues de Lisbonne au somptueux palais du maharadja de Bahpur, elle est prête à braver tous les dangers. Mais comment un singe pourrait-il dénouer les fils d’un vaste complot ?

LE PETIT PRINCE DE HARLEM, Mikaël Thévenot, Didier Jeunesse, 15€ (10-13 ans)

Harlem, années 1920. Entre les trafics de rue et la pauvreté ambiante, Sonny, 14 ans, fait tout ce qu’il peut pour aider sa mère à joindre les deux bouts. Un soir, il entend le son d’un saxophone dans son immeuble. Bouleversé par cette musique qui lui rappelle son père, Sonny va devenir son élève. Il apprend vite, il pourrait même se faire un nom. Mais entre la rue et les toits, peut-il choisir son destin ? Magnifique roman !

LE MYSTÉRIEUX CERCLE BENEDICT, Trenton Lee Stewart, Le livre de poche jeunesse, trois tomes à 7,90 € chacun.

Renny, orphelin surdoué, est recruté au terme d’examens très étranges par un mystérieux M. Benedict. Énigmes, mystères, suspense, et c’est aussi bien qu’Harry Potter !

 

Rencontre avec Valentine Goby le 10 novembre à 18 heures.

Chers amis de la librairie,

Nous aurons le plaisir de recevoir Valentine Goby le mardi 10 novembre à 18 heures pour une rencontre autour de son livre Murène, qui fut l’un de nos coups de cœur de 2019, et sa magnifique version pour la jeunesse (à  partir de 10-11 ans) parue cette année, L’anguille.

Valentine Goby a l’art de traiter de sujets profonds avec justesse et subtilité et son empathie pour ses personnages font d’eux des compagnons de courage et de force. Vous vous souviendrez longtemps de François, Camille et Halis !

Valentine Goby est également l’auteure de nombreux autres romans, dont plusieurs ont été primés : Un paquebot dans les arbres, Kinderzimmer.

                    

Cette rencontre est organisée dans le cadre de la Quinzaine de la librairie indépendante du Grand Est et financée par la Région Grand Est.

Pour pouvoir vous accueillir en toute sérénité (masqués, aérés, distanciés !), la rencontre aura lieu dans la salle Saint-Maurice (1 rue de Reims). Compte tenu des contraintes sanitaires, il est prudent de réserver en téléphonant au 03 88 61 78 37.

Au plaisir de vous retrouver le 10 novembre !

Michèle Béal et Kellen Guyon

Une sélection pour la fête des pères

Des livres pour s’évader, pour frissonner, s’amuser ou pour rêver… Voici quelques idées qui pourront vous inspirer pour la fête des pères.

le quakerLe Quaker

Liam McIlvanney
Métailié
21€

Dans la lignée de David Peace et Ian Rankin.

Un roman noir écossais porté par une écriture efficace et une intrigue tout en crescendo qui nous offre une plongée dans les bas-fonds sombres et glauques de Glasgow.

1969. Glasgow. Trois jeunes femmes sont allées danser dans un dancing populaire, elles y ont rencontré un garçon que leurs amies décrivent comme bien de sa personne et correct, elles ont été très discrètes sur cette relation, puis on a retrouvé leurs cadavres sur des terrains vagues, elles ont été violées et étranglées avec leurs bas. Les recherches piétinent, les policiers de la criminelle sont à cran, ils se perdent dans les détails. L’inspecteur principal Duncan McCormack est appelé pour auditer la désastreuse enquête, ce qui a le don d’irriter les membres de l’équipe qui ont déjà dû essuyer les railleries de la presse pour leur tentative vaine d’attraper le tueur en se mêlant à la foule des danseurs.
Parallèlement on suit Alex Patton, un perceur de coffres-forts venu de Londres pour cambrioler une salle des ventes dans sa ville natale et dont l’histoire croise celle du tueur à mesure que l’intrigue se noue et que McCormack est impliqué dans les deux affaires

L’auteur dresse un portrait vivant d’un quartier lugubre en pleine démolition, un témoignage sur l’état de la police de Glasgow et ses préjugés, à l’apogée du règne de la mafia locale, tout en menant une intrigue policière solide, tenue par des personnages inoubliables. Il donne alternativement la parole aux victimes et aux enquêteurs.
Liam McIlvanney s’inspire d’un fait divers pour nous raconter la ville et sa police dans les années 60, au moment où un tueur en série, qu’on n’a toujours pas retrouvé, a violé et étranglé trois jeunes femmes rencontrées dans un dancing.

En volEn vol

Alan Tennant
Traduit par Jacques Mailhos
Gallmeister
11,70€

Aux commandes d’un antique Cessna, un jeune naturaliste téméraire et un pilote vétéran de la Seconde Guerre mondiale décident de suivre la migration d’un faucon pèlerin à travers l’Amérique. Ce périple inédit les entraînera du golfe du Mexique aux confins de l’Arctique et ne manquera pas de mettre leur vie en danger : après avoir dérobé du matériel militaire, s’être fait arrêter par la police et menacer par des trafiquants de drogue, les deux hommes ne reviendront pas indemnes de leur épopée.

En vol est un récit d’aventure hors norme sur la poursuite d’un rêve.

La bombeLa bombe

Frank Harris
Traduit par Anne-Sylvie Homassel
Lgf
7,70€

Chicago, Haymarket Square, 4 mai 1886 : alors que s’achève un meeting politique réunissant des centaines d’ouvriers, la police lance un assaut brutal pour disperser la foule. Soudain, une bombe explose, tuant huit policiers et en blessant plusieurs dizaines d’autres. Cet événement à l’immense retentissement, Rudolph Schnaubelt en est le témoin privilégié. Fraîchement débarqué d’Allemagne, ce jeune homme cultivé, sans le sou mais décidé à conquérir l’Amérique, fait rapidement l’apprentissage d’une réalité qui lui glace le sang : de New York à Chicago, il découvre la tragique condition des ouvriers, surtout quand ils sont, comme lui, étrangers. Mais comment se dresser face aux injustices dans cette société conservatrice avide de profits où la presse est aux ordres et la répression policière, sanglante ? Tiraillé entre son engagement pour la cause ouvrière aux côtés de Louis Lingg, un militant anarchiste charismatique, et sa passion pour la belle Elsie, Rudolph va faire un choix qui changera à jamais le cours de sa vie et celui de l’Histoire.

Avec ce roman publié pour la première fois en 1908 et inédit en français, Frank Harris (1856-1931), journaliste et écrivain, revient sur un épisode majeur des luttes sociales et politiques, à l’origine du 1er Mai.

« Un chef-d’œuvre » (Charlie Chaplin, Mon tour du monde, éditions du Sonneur)

Le feu sur la montagneLe Feu sur la montagne

Edward Abbey
Traduit par Jacques Mailhos
Gallmeister
9€

Toute sa vie, John Vogelin a vécu sur son ranch, une étendue de terre desséchée par le soleil éclatant du Nouveau-Mexique et miraculeusement épargnée par la civilisation. Un pays ingrat mais somptueux, qui pour lui signifie bien davantage qu’une exploitation agricole. Comme chaque été, son petit-fils Billy, douze ans, traverse les États-Unis pour venir le rejoindre. Cette année-là, Billy découvre le ranch au bord de l’insurrection : l’US Air Force s’apprête à réquisitionner la propriété afin d’installer un champ de tir de missiles. Mais le vieil homme ne l’entend pas ainsi. Et Billy compte bien se battre à ses côtés.

Echappées bellesÉchappées belles

Christian Lax
Futuropolis / Aire Libre
34€ – Bande-dessinée

En 2005 paraissait L’Aigle sans orteils dans la collection «Aire Libre». Justement récompensé par de nombreux prix, dont le Grand Prix RTL, ce fut le premier volet de la trilogie que Lax a consacrée au vélo, sa passion de toujours. Le vélo dans ses trois principales épopées : la course à étapes avec le Tour de France, la classique d’un jour avec Paris-Roubaix et la piste avec les Six-Jours.

Avec L’Aigle, l’auteur raconte le destin sublime d’Amédée Fario, dans les années 1910, qui courut amputé de ses orteils. Avec Pain d’alouette, c’est le récit, dans les années 1930, de «l’enfer du Nord» et celui de l’enfer de la mine, les deux intimement liés, où l’on suit une autre destinée peu banale, celle de Reine Fario, la fille… de «l’Aigle sans orteils» ! Enfin, avec L’Écureuil du Vel’d’Hiv, Lax sublime une amitié fraternelle pendant les noires de l’Occupation. Avec cette trilogie, en définitive, Christian Lax raconte le vélo comme la métaphore de la souffrance et de la dignité des humbles…

Les mots de la tendresse en AlsacienLes mots de la tendresse en Alsacien

Raymond Matzen, Charly Barat
Le Verger
10€

L’alsacien fait la part belle à la tendresse, aux mots doux du quotidien. Avec cette fantastique capacité de l’alsacien à créer des images, ce petit lexique est un voyage affectueux à la découverte de la délicatesse mutine de la langue alsacienne. Nouvelle édition revue et illustrée.

Fugue au coeur des VosgesFugue au cœur des Vosges

Franck Buchy
Transboréal
10,90€

Seul et à pied, Franck Buchy a traversé les Vosges du nord au sud, en suivant la limite administrative entre l’Alsace et le reste de la France. Ce tracé historique emprunte, dans sa partie méridionale, l’ancienne frontière franco-allemande de 1871 à 1918. L’auteur l’a parcourue en pionnier, forçant les obstacles du paysage, au fond de ravins ou en équilibre sur la « ligne bleue » chère à Jules Ferry. Il interroge ce limes au cœur d’une Europe saisie par les nationalismes un siècle après la fin de la Grande Guerre. De borne en borne – on en comptait 4 056 –, le marcheur côtoie le GR5, recoupe les sentiers du Club vosgien, et brosse le portrait d’un massif contrasté et attachant. Son carnet de friches, véritable éloge des lisières, est autant un hymne à la nature qu’un manifeste de l’esquive.

Feux de campFeux de camp – L’art et la pratique

Gérard Janssen et Maartje Kuiper
Éditions Helvetiq
14€

Savez-vous allumer un feu ? À première vue, rien de très compliqué : superposez des bûches, ajoutez quelques journaux froissés et un ou deux allume-feux… Dans le poêle ou dans le jardin, vous êtes un-e pro des flambées ! Mais que se passe-t-il si vous vous trouvez en pleine forêt, sans votre quotidien préféré ni l’aide des précieuses briquettes ? Savez-vous comment faire pour que votre feu ne s’éteigne pas ou l’utiliser pour cuisiner ? Dans ce livre, vous trouverez de nombreux conseils pratiques pour démarrer un feu et l’entretenir, accompagnés d’idées d’activités une fois le feu allumé : initiation à l’astronomie, cours de ukulélé… L’auteur partage même la véritable recette américaine des S’mores et celle pour préparer de délicieuses baguettes cuites au feu de bois !

Des arbres dans la villeDes arbres dans la ville – L’urbanisme végétal

Caroline Mollie
Actes Sud
36€

Faut-il des arbres dans la ville ?

Cette question posée par l’auteure en 2010, lors de la première parution de cet ouvrage, est plus que jamais d’actualité alors que se confirme le rôle des arbres dans le contexte des changements climatiques. C’est pourquoi nous rendons à nouveau disponible ce livre qui s’adresse à tous ceux qui aiment les arbres et qui s’y intéressent, qu’ils soient simples citadins, gestionnaires, concepteurs ou enseignants.

Oui, il faut planter la ville, répond Caroline Mollie, mais pas n’importe comment. Déjà, il y a dix ans, elle s’inquiétait des pratiques de plantations urbaines qui aujourd’hui plus encore sont réalisées dans la précipitation, au risque de ne pas transmettre aux générations futures un patrimoine digne de ce nom. Les végétaux sont des êtres vivants, ils ne sont pas des objets de décor ou des alibis climatiques. Il convient donc de respecter leurs besoins et de les planter dans les conditions qui leur assureront un bel avenir.

Avec près de trois cents photographies, documents anciens, coupes et plans, Des arbres dans la ville invite à une promenade commentée à travers une centaine de villes et bourgs de France. Il mêle les mots de l’émotion et de l’émerveillement aux explications botaniques et aux analyses paysagères pour raconter l’histoire du végétal urbain. Il propose des clés de compréhension pour aider les concepteurs à la mise en œuvre d’un urbanisme végétal innovant, susceptible d’associer les nouvelles contraintes climatiques, le respect du vivant, la beauté et l’agrément.

Caroline Mollie souhaite partager dans cet ouvrage son amour pour les belles frondaisons. Dans les années 1980 et 1990, elle a été en charge, au ministère de l’Environnement, d’un programme de protection et de réhabilitation de l’arbre d’ornement. Architecte-paysagiste et membre d’honneur de la Fédération française du paysage, elle est une personnalité de référence dans le domaine du paysage et de l’arbre dans la ville.

l'odysee d'hakim tome 3L’odyssée d’Hakim – 3. De la Macédoine à la France

Fabien Toulmé
Delcourt
24€95

Enfin le tome 3 !

En traversant la mer, Hakim et son fils pensaient avoir échappé au pire. Mais entre centre de rétention et police des frontières, de nouvelles épreuves les attendent. Arriveront-ils enfin à retrouver les leurs ?

Suite et fin de la trilogie acclamée par la critique et basée sur l’histoire vraie d’un réfugié syrien. Hakim et son fils ont survécu à la Méditerranée : les voilà immigrés sur le territoire européen. Pour rejoindre la France, le tandem va affronter une nouvelle adversité faite de xénophobie et de rejet. Heureusement, il reste dans ce monde quelques inconnus solidaires prêts à tendre la main…

Des idées pour la fête des mères

Le 7 juin, c’est la Fête des mères !
Si vous êtes à la recherche d’idées cadeaux, venez piocher dans notre sélection.

Womanwoman-mikova-arthus-bertrand

Anastasia Mikova, Yann Arthus-Bertrand
Editions de La Martinière
25€

WOMAN est un projet ambitieux qui donne le parole à 2000 femmes à travers 50 pays différents. Il dresse un portrait, très intimiste, de celles qui représentent la moitié de l’humanité. En s’appuyant sur leurs témoignages, sur des entretiens avec des personnalités, des articles de presse et des données chiffrées, le livre tente de comprendre la vie des femmes, leur rapport au corps, à la sexualité, à la maternité, au couple.
ll rend hommage à toutes celles qui dénoncent les violences qu’elles subissent trop souvent, à celles qui s’affirment et combattent les stéréotypes. WOMAN met en lumière la force intérieure des femmes et leur capacité à changer le monde.

Pas de femmes parfaites, s’il vous plaît
Lettres de profonde superficialité

Jane Austen
L’Orma éditions
7€95

« Je préfère les personnes désagréables, elles m’épargnent la fatigue de devoir les aimer. »

Jane Austen, la plume la plus mordante du XIXe siècle anglais, déploie dans sa correspondance intime – notamment avec sa sœur et ses nièces – son incomparable prose, ironique et élégante à la fois. Ce petit livre distille, lettre après lettre, un concentré d’intelligence pratique, sociale et littéraire, dessinant avec précision un parcours d’émancipation et de conscience artistique.

« Les plis », des livres prêts-à-expédier. Avec quelques pliages simples, les jaquettes se transforment en enveloppes.
La collection offre un regard inédit, intime et iconoclaste sur la biographie et le monde intérieur de quelques-uns des plus grands penseurs, artistes, femmes et hommes politiques de tous les temps : l’unique étiquette que ces classiques indomptés supportent est le timbre.

Tout ce que je vous dois
Lettres à ses amies

Virginia Woolf
L’Orma éditions
7€95

«Et si je ne suis pas sûre de la puissance de mon cerveau, je suis tout à fait certaine de celle de mon cœur.»

Les lettres les plus aériennes et audacieuses d’une icône de liberté et d’indépendance. Auteure incomparable, Virginia Woolf se révèle aussi une amie sans égale : directe et empathique, curieuse et attentive. L’écrivaine s’ouvre ici à ses amies d’une vie, celles qui, plus que toutes autres, ont pénétré son univers secret de passions et de pensée.

« Les plis », des livres prêts-à-expédier. Avec quelques pliages simples, les jaquettes se transforment en enveloppes.
La collection offre un regard inédit, intime et iconoclaste sur la biographie et le monde intérieur de quelques-uns des plus grands penseurs, artistes, femmes et hommes politiques de tous les temps : l’unique étiquette que ces classiques indomptés supportent est le timbre.

L’aube sera grandiose

Anne-Laure Bondoux
Folio
6€70

«– Tu t’en sortiras toujours, maman.
Rose-Aimée a pris ma main dans la sienne. Elle l’a serrée très fort et j’ai senti passer, entre elle et moi, comme un courant électrique puissant, une onde chargée d’un incroyable désir de vivre que rien ne pourrait empêcher. Pas même le chômage. Pas même la pauvreté. Pas même la solitude.»

Les secrets remontent toujours à la surface. Alors que Nine, seize ans, devait se rendre à la fête de son lycée, sa mère l’embarque vers une destination inconnue, une cabane isolée au bord d’un lac. Cette nuit-là, la jeune fille découvre un incroyable roman familial. Quand l’aube se lèvera, plus rien ne sera comme avant.

Correspondance avec sa mère

Marcel Proust
10/18
8€10

Découvrez dans cette correspondance les coulisses de deux destins liés à jamais.

En marge de sa monumentale publication de la correspondance générale de Proust (en cours de publication aux Éditions Plon), Philipp Kolb avait, dès 1953, donné l’édition, devenue introuvable, des 159 lettres échangées par Marcel Proust et sa mère entre 1887 et 1905. Ces lettres offrent de Proust un portrait sans retouches, tel qu’en lui-même il fut, libre des excès de sa politesse et de toutes ses affectations.

Ainsi parlait ma mère

Rachid Benzine
Seuil
13€

« Vous vous demandez sans doute ce que je fais dans la chambre de ma mère. Moi, le professeur de lettres de l’Université catholique de Louvain. Qui n’a jamais trouvé à se marier. Attendant, un livre à la main, le réveil possible de sa génitrice. Une maman fatiguée, lassée, ravinée par la vie et ses aléas. La Peau de chagrin, de Balzac, c’est le titre de cet ouvrage. Une édition ancienne, usée jusqu’à en effacer l’encre par endroits. Ma mère ne sait pas lire. Elle aurait pu porter son intérêt sur des centaines de milliers d’autres ouvrages. Alors pourquoi celui-là ? Je ne sais pas. Je n’ai jamais su. Elle ne le sait pas elle-même. Mais c’est bien celui-ci dont elle me demande la lecture à chaque moment de la journée où elle se sent disponible, où elle a besoin d’être apaisée, où elle a envie tout simplement de profiter un peu de la vie. Et de son fils. »

Rachid Benzine est enseignant, islamologue et chercheur associé au Fonds Ricœur, auteur de nombreux essais dont le dernier est un dialogue avec Delphine Horvilleur, Des mille et une façons d’être juif ou musulman (Seuil). Sa pièce Lettres à Nour a été mise en scène avec succès dans plusieurs pays. Ainsi parlait ma mère, son premier roman, est la révélation d’un écrivain.

Le livre de ma mère

Albert Cohen
Folio
6€30

Peu de livres ont connu un succès aussi constant que Le livre de ma mère. Ce livre bouleversant est l’évocation d’une femme à la fois «quotidienne» et sublime, une mère, aujourd’hui morte, qui n’a vécu que pour son fils et par son fils.
Ce livre d’un fils est aussi le livre de tous les fils. Chacun de nous y reconnaîtra sa propre mère, sainte sentinelle, courage et bonté, chaleur et regard d’amour. Et tout fils pleurant sa mère disparue y retrouvera les reproches qu’il s’adresse à lui-même lorsqu’il pense à telle circonstance où il s’est montré ingrat, indifférent ou incompréhensif. Regrets ou remords toujours tardifs.
«Aucun fils ne sait vraiment que sa mère mourra et tous les fils se fâchent et s’impatientent contre leurs mères, les fous si tôt punis.»

Je t’aimerai toujoursJe-t-aimerai-toujours

Robert Munsch & Camille Jourdy
Editions des Elephants
13€50 – album jeunesse

« Aussi longtemps que je vivrai
Toujours je t’aimerai
Jusqu’à la fin des temps
Tu seras mon enfant. »

Une mère berce son bébé en lui chantant des mots tendres. Au fil des pages, le bébé grandit et devient un enfant, puis un adolescent, puis un adulte sans que jamais ne le quittent cette berceuse et, avec elle, l’amour inconditionnel de sa mère. Un jour, trop vieille et trop malade, la mère ne parvient pas au bout de sa chanson. Avec ses mots, son fils la termine et, de retour chez lui, chante à son tour à sa petite fille ce refrain qui a bercé sa vie entière.

Un livre monument qui en dit beaucoup sur l’amour indéfectible qui nous lie à nos enfants, et sur ce que nous leur transmettons de nos propres parents.

Les vacances, Maman et moi

Clothilde Delacroix
Seuil Jeunesse
14€90 – album jeunesse

Dans cette famille de lapins, on vit, ensemble, chaque situation avec intensité !

Les vacances, c’est l’occasion de passer du temps à deux, de se laisser aller, de s’ennuyer aussi parfois.

Avec beaucoup d’humour et de tendresse, Clothilde Delacroix nous parle aussi bien des rapports mère-fille que de ce moment privilégié que sont les vacances, avec leurs petites et grandes aventures, dont parents et enfants ne retiennent pas les mêmes choses : le voyage en train plutôt que la destination de rêve, les toilettes du musée plutôt que les toiles des grands maîtres… Du farniente à la maison où l’on apprend à lâcher prise au grand départ vers le bord de la mer, les vacances se savourent et sont l’occasion d’un temps autre, un peu suspendu, complice et toujours très drôle !

L’École des mamans heureuses

Sophie Horvath
Flammarion
18€50

Garance n’en peut plus. Elle est épuisée. Pourtant, elle n’en avait pas conscience avant que le pédiatre de son fils lui pose cette simple question : « Et vous, comment ça va ? »
Depuis quand ne la lui avait-on pas posée ? Après quelques minutes durant lesquelles elle mouilla des dizaines de Kleenex, il l’observa, l’air songeur. Il ne souriait plus mais son visage restait bienveillant, attentif et patient. Finalement, il dit : « Je connais peut-être quelqu’un qui pourrait vous aider. » C’est alors que Garance, jeune maman au bout du rouleau, découvre une association atypique. Un lieu où n’importe quelle mère peut venir afin de penser à elle l’espace d’une heure.
Oui, on peut aimer ses chères têtes blondes, on n’en est pas moins humain.

 

Réouverture partielle

Nous avons le plaisir de vous annoncer la réouverture partielle de la librairie.
Afin de pouvoir vous accueillir dans les meilleures conditions, nous devrons toutes et tous respecter les consignes énoncées ci-dessous ↓↓↓
À très bientôt !


POUR UN DECONFINEMENT DURABLE ET SEREIN

Merci de lire cette note jusqu’à la fin

Réouverture du magasin mardi 12 mai aux conditions suivantes :

Mardi à samedi de 15h à 18 h

a -accès aux personnes équipées d’un masque (ou d’une visière) et utilisant le gel hydroalcoolique à l’entrée du magasin,

b – Respect des règles de distanciation,

c – 1 personne à la fois, éventuellement accompagnée d’un seul enfant (non autorisé à toucher les livres).

Livraison des commandes passées par mail ou téléphone à la porte du magasin du mardi au samedi de 10h30 à 11h30 payées à la livraison ou par virement préalable. (Essayez d’être bref et précis dans vos messages et communiquez-nous vos coordonnées pour être recontacté si nécessaire)

PRIORITÉ SERA DONNÉE AUX LIVREURS LORS DES LIVRAISONS

Merci de permettre aux personnes vulnérables de passer en priorité.

La pérennisation de l’activité de la librairie est subordonnée à la stricte application de ces règles. Les contraintes d’hygiène qui pèsent sur nous sont énormes et génèrent un travail supplémentaire pour vous accueillir dans les meilleures conditions.

Les horaires d’ouverture pourront être élargis si les consignes sont respectées scrupuleusement et si la situation sanitaire évolue favorablement. Nous nous réservons le droit de les modifier sans préavis.

AUCUNE EXCEPTION NE SERA TOLÉRÉE

MERCI POUR VOTRE COOPÉRATION ET VOTRE COMPRÉHENSION

Au plaisir de vous retrouver !